Tewfickieh, Bab el Hadid, rue Kamel et Hôtel Sheppeard's

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17

La locomotive-salon du wali Said pacha, vers 1862.

L'arbre de Kléber dans les jardin de l'hôtel Sheppeard's. Richard Mosseri. 1953.

Le thé dans le jardin de l'Hôtel Sheppeard's, vers 1897.

Les jardins de l'hôtel Sheppeard's vers 1947.

L'Hôtel Sheppeard's et la rue Kamel vers 1899. Cliché Lékégian.

Locomotive de l'Etat Egyptien. Train à grande vitesse, vers 1923.

Locomotive de L'Etat Egyptien. Collection F.Fleury, circa 1924

L'un des premiers autobus circulant sur la place de Bab el Hadid. Cliché Ephtimios Frères, Port-Sais, circa 1906.

La place Bab el Hadid, vers 1871. Cliché Giuntini.

Le caracol (commissariat de police) de Bab el Hadid, avec en premier plan une caravane de chameaux, vers 1871. Cliché Giuntini.

Vue générale du rond-point de Bab el Hadid avec le Caracol et la petite gare de Pont-Limoun en 1909.

Midan Tewfikieh.Cliché Max H. Rudmann circa 1906.

La mosquée Awlad Enan, rue Nubar pacha, à Bab el Hadid, vers 1900.

La Mosquée Awlad Enan, rue Bab el Hadid (Nubar pacha), vers 1901.

La mosquée Awlad Enan, vue depuis Bab-el-Hadid, vers 1906. Cliché Ghino Duki.

Sarayet el ezbekieh.Ce palais fut construit par Mohamed bey el Defterdar, gendre de Mophamed-Ali, époux de sa fille Nazli, sur l'emplacement du Palais d'Elfi-bey (qui avait servi de quartier général à Bonaparte, Kléber et Menou).A la mort du Defterdar le palais échut à sa veuve, Nazli hanem, puis à sa soeur cadette la Princesse Zeinab épouse de Kamel (ou Kiamil) pacha. A la mort de la princesse, ce fut son frère cadet, le prince Halim qui en hérita, le fit démolir et lotir en 1892. Gravure tirée de l'ouvrage d'Eugène Poitou "Un hiver en Egypte" Paris 1860, face à la page 407.

Suite p.6

Accueil "Villages et agglomérations"